lundi 9 décembre 

je commence à angoisser
pour le diplôme, pour le rendu de mémoire de la semaine prochaine
j’ai lu quelques pages de “jeux de construction” de paul cox ce week-end à la campagne et ça m’a fait du bien
je vais m’adonner à cet exercice de la rédaction, espérons quotidien, ou au moins de temps en temps, quand j’ai le temps, le besoin et l’envie


mardi 10 décembre

ça commence très mal, les dernières lignes d’hier n’ont pas été sauvegardées et elles me semblaient importantes alors
j’y parlais de mes envies de grands formats, de dessins au feutre et de recherches à la peinture
j’expliquais que j’avais du mal à être devant une feuille blanche ces temps-ci, que cela faisait plusieurs mois que je n’arrivais pas à faire les 15 dessins à plume pour le livre que j’aimerai faire avec quentin ; que j’avais beau changer de carnet, trouver un autre grammage de feuilles ou une orientation différente de la page, je n’arrivais pas à me lancer
et il me semble que je terminais sur mes difficultés, comme au piano, à improviser
il me semble que le lundi soir, tout paraît un peu plus grave

ce matin, j’ai pris le temps
il est 11h44, la bibliothèque des beaux-arts est malheureseument fermée alors je dois me contenter de celle de malaquais, que je trouve bruyante, désagréable et sombre
j’ai décidé de consacrer les 2 prochaines heures à relire mes deux premiers rendus de mémoire, à noter les principaux thèmes sur des bouts de feuilles A4 et, à la manière de paul cox, de les ré-agencer afin de re-construire mon plan

penser à toujours “save changes”






jeudi 2 janvier
le temps passe extrêmement vite
avec quetin on vient de passer une semaine à marchais-béton ; c’est le bonheur, on dort beaucoup, j’apprends à cuisiner, on s’aime tellement
on a fêté le 31 en mangeant un cousocus au poulet que j’avais préparé, une bouteille de champagne et france 2
je lui ai offert l’écharpe que j’avais tricoté

on s’est beaucoup reposé mais on a aussi travaillé pour la première fois ensemble sur un projet commun 
un calendrier 2020 fait main 

je n’arrive pas du tout à me concentrer ici alors je vais arrêter ceci tout de suite et juste ajouter une photo de mes tricots hyper mal détourée

on se reposera après les vacances