OK MIYAKO : JUNGLE JAP
KENZO MARAIS

DU 11/09 AU 17/11/2019




C’EST MA PREMIÈRE EXPOSITION SOLO EN VOLUMES ET EN COULEURS, ALORS JE VAIS EXPLIQUER LE PROCESSUS DE RÉFLÉXION, CRÉATION ET RÉALISATION.

EN JUILLET 2019, QUAND J’ÉTAIS À LISBONNE, JUDITH, CURATRICE CHEZ KENZO, M’ÉCRIT POUR ME PROPOSER UNE CARTE BLANCHE DANS L’ESPACE D’EXPOSITION DE LA BOUTIQUE KENZO DU MARAIS. L’INVITATION EST GÉNIALE ET JE DOIS (TRÈS) RAPIDEMENT PROPOSER UN PROJET, AVANT LE DÉPART EN VACANCES DU STAFF KENZO. JUDITH M’ENVOIE DANS LA FOULÉE UN “MOODBOARD” ET UN DOSSIER DE PRESSE. LES PREMIÈRES ESQUISSES DE MA “JUNGLE JAP” SURGISSENT LE SOIR MÊME. J’ENVOIE CE PDF : 

  

  
ÇA SEMBLE PLUTÔT BIEN PARTI! QUAND JE RENTRE À PARIS, JE VAIS VISITER L’ESPACE ET PRENDRE DES PHOTOS
VOICI UN PETIT RELEVÉ D’AMBIANCE, COMME J’AIME FAIRE EN VISITE DE CHANTIERS D’ARCHI :


J’EN PROFITE POUR FAIRE DES VUES 3D DU PROJET INSÉRÉ IN-SITU :


DÈS LE LENDEMAIN, LE PROJET EST VALIDÉ! JE VAIS RÉALISER L’OPTION A, DANS L’ESPACE DE 33M2. IL VA FALLOIR ÊTRE TRÈS RAPIDE DANS LA PRODUCTION : L’EXPOSITION DOIT ÊTRE INAUGURÉE LE MERCREDI 11 SEPTEMBRE, SOIT DANS 6 JOURS! NOUS METTONS EN PLACE UN RÉTRO PLANNING. LE BUDGET VALIDÉ ME PERMET DE PAYER UN ASSISTANT DE PRODUTION. FRED M’AIDERA POUR LES DÉCOUPES À LA SCIE SAUTEUSE. ON SE RÉPARTIT LES TÂCHES DE PRÉPARATION.
AU PASSAGE CLOUTÉ, JE CHOISIS MES COULEURS. J’AI TOUJOURS DU MAL À IMAGINER MES DESSINS EN COULEURS, MAIS LÀ LES CHOIX SONT PLUS RESTREINTS PUISQUE JE VEUX ACHETER UNIQUEMENT DES COULEURS FLUO. 



 


FRED VA ACHETER LES PLANCHES DE MÉDIUM D’ÉPAISSEUR 6MM QUI SERVIRONT À CONSTRUIRE LES MODULES, ET LES TASSEAUX.
JE DESSINE ET TRAVAILLE EN MAQUETTE POUR LA PREPARATION DES DESSINS DES MODULES. JE DOIS ABSOLUMENT CALCULER LEURS TAILLES ET VOIR COMMENT LES AGENCER DANS L’ESPACE. JE ME RENDS COMPTE DE L’IMPORTANCE DE LA MAQUETTE ET DU TRAVAIL À L’ÉCHELLE.
JUDITH M’ANNONCE QU’UN ESPACE DE TRAVAIL M’EST RÉSERVÉ ; CE SONT 3 ÉTAGES VIDES MITOYENS À LA BOUTIQUE KENZO. IL Y AVAIT LÀ AUPARAVANT LE MAGASIN WEBER METAUX. J’AI DONC UNE TRÈS GRANDE SUPERFICIE POUR TRAVAILLER, QUI DONNE SUR LA RUE DONC QUI ME PERMET D’AÉRER LORSQUE JE COMMENCERAI A PEINDRE. JE SUIS RAVIE.


LE SAMEDI 7 SEPTEMBRE COMMENCENT LES PRÉPARATIFS. JE PEINS LES PLANCHES EN BLANC POUR QUE LA PEINTURE FLUORESCENTE RÉAGISSE MIEUX QU’À MÊME LE MEDIUM.
LE LENDEMAIN, AVEC FRED, NOUS COMMENÇONS À TRAVAILLER TRÈS TÔT. IL FAUT FAIRE LES DÉCOUPES. JE TRACE TOUT D’ABORD LES FORMES AU CRAYON DE MINE ET NOUS LES DÉCOUPONS À LA SCIE SAUTEUSE.

PUIS LES JOURS SUIVANTS S’ORGANISENT DE LA MÊME FAÇON : JE DESSINE AU CRAYON, NOUS DÉCOUPONS À LA SCIE SAUTEUSE, NOUS LISSONS LES BORDS PUIS JE PASSE À LA PEINTURE DE CHAQUE MODULE.
ZAKO M’AIDE À PEINDRE LES CONTOURS NOIRS.
LES JOURNÉES SONT LONGUES ET FATIGUANTES, DE 10H A 21H.
NOUS NOUS ACCORDONS UNE HEURE POUR DÉJEUNER ENTRE 12 ET 13H ET UNE PAUSE CAFÉ A 16H30. 
LES MODULES PRENNENT FORME ET C’EST EUPHORISANT À VOIR : LA STRUCTURE EN TASSEAUX EST SOLIDE ET SUPPORTE TRÈS BIEN LE POIDS DU MEDIUM. LA COULEUR ADHÈRE PARFAITEMENT À LA PEINTURE. TOUT FONCTIONNE COMME PRÉVU.
J’AI HÂTE DE COMMENCER À METTRE EN PLACE LES MODULES DANS L’ESPACE D’EXPOSITION.

JUDITH VIENT NOUS RENDRE VISITE LE MARDI 10 : ELLE VIENT ÉGALEMENT S’ASSURER QUE LE MUR SUR LEQUEL JE VAIS FAIRE UNE FRESQUE A BIEN ÉTÉ REPEINT EN BLANC COMME PRÉVU.
LE SOIR MÊME, TOUS LES MODULES SONT ENFIN PRÊTS! C’ÉTAIT UN OBJECTIF DIFFICILE À RÉALISER MAIS NOUS AVONS TRAVAILLÉ SANS RELÂCHE POUR Y PARVENIR. JE SUIS SOULAGÉE. 
 


LE LENDEMAIN MATIN, AVEC FRED, NOUS INSTALLONS LES MODULES DANS L’ESPACE. LES NÉONS BLANCS DE LA BOUTIQUE FONT RESSORTIR LES COULEURS FLUORESCENTES.

J’AI RÉALISÉ PLUS DE MODULES QUE PRÉVUS CAR J’AVAIS PEUR DE NE PAS REMPLIR ASSEZ L’ESPACE. JE PENSE QU’IL Y EN A TROP MAINTENANT MAIS CE N’EST PAS GRAVE, C’EST L’EFFET VISUEL RECHERCHÉ : UNE JUNGLE DENSE EN COULEUR ET EN VOLUME.

LE MUR EST SEC : JE COMMENCE À 11H DU MATIN À PEINDRE LES 9 MÈTRES DE PAROIS EN PIERRE, EN MAUVAIS ÉTAT. LA FRESQUE REPRÉSENTE PARIS ET TOKYO MÉLANGÉS, JE VAIS REDESSINER DES MONUMENTS DES DEUX CAPITALES ET CRÉER UNE VILLE HYBRIDE, FAITE D’ESCALATORS, D’ASCENSEURS, D’AUTOROUTES ET DE GRUES.
JE DOIS FINIR AVANT LA FIN DE LA JOURNÉE DONC JE SUIS TRÈS CONCENTRÉE D’AUTANT QUE LE MUR PRÉSENTE DES ASPÉRITÉS DIFFICILES À PEINDRE.
À 15H, BETTINA PITTALUGA VIENT PHOTOGRAPHIER LE “WORK IN PROGRESS”. C’EST UNE AMIE AVEC QUI J’AI L’HABITUDE DE TRAVAILLER ET JE SUIS RAVIE DE POUVOIR INCLURE SA PRESTATION DANS MON BUDGET.

À 18H30, J’AI TERMINÉ! LES PREMIERS VISITEURS SONT DÉJÀ LÀ. JUDITH EST RAVIE, D’AUTANT QUE LES DÉLAIS ONT ÉTÉ RESPECTÉS.
VOICI LE PORTRAIT OFFICIEL DANS LA JUNGLE JAP :

ET QUELQUES PHOTOS PRISES PAR BETTINA :

  JE SUIS SI CONTENTE : C’EST EXACTEMENT COMME JE L’IMAGINAIS. L’EXPOSITION EST PROGRAMMÉE JUSQU’AU 4 NOVEMBRE.
NOUS AVIONS ENVIE D’ORGANISER UNE “ACTIVATION” MAIS LE BUDGET N’A PAS PU ETRE VALIDÉ MALHEUREUSEMENT..


MAIS L’EXPOSITION A BEAUCOUP DE SUCCÈS ET J’AI DE TRÈS BONS RETOURS.
L’ÉQUIPE KENZO EST RAVIE ÉGALEMENT.


     
 
L’EXPOSITION A ÉTÉ PROLONGÉE JUSQU’AU 17 NOVEMBRE. 

QUAND ON DÉMONTE LES MODULES, JE PEUX VOIR LA FRESQUE EN ENTIER. 
 
C’EST L’HEURE DE RANGER ET DE DEMONTER. JE COMMENCE À RÉFLÉCHIR À LA NARRATION DU PROJET, EN POST-PRODUCTION. J’AIME BEAUCOUP LES LIVRES DE PAUL COX OÙ IL RACONTE POURQUOI ET COMMENT IL TRAVAILLE, JE M’EN INSPIRE ICI.
 
J’AI ADORÉ METTRE EN PLACE LA “JUNGLE JAP” ET LA VOIR VIVRE, AU FIL DES VISITES. POUR TERMINER CET EXERCICE DE RÉDACTION, J’AIMERAI REMERCIER JUDITH MINET ET TOUTE L’ÉQUIPE KENZO POUR LA CONFIANCE. REMERCIER EMMA MALIG POUR LES CONSEILS AVISÉS, QUENTIN LEROY POUR LE SOUTIEN ET TOUT LE RESTE. ZAKO SAPEY-TRIOMPHE D’AVOIR SU MAÎTRISER L’ART DU CONTOURING NOIR SI RAPIDEMENT. LE PROGRÈS POUR LES CAFÉS AU COMPTOIR À 1€. ET BIEN SUR REMERCIER FREDERIC SAPEY-TRIOMPHE POUR LA PATIENCE, LA MAÎTRISE ET LA TRANSMISSION DE LA PASSION. 


MERCI D’AVOIR TOUT LU! A BIENTÔT.
MENU